Derniers sujets
» INTERCLUBS 2017
Jeu 22 Juin - 17:58 par CasRomMan

» Feu l'Inspire
Lun 15 Aoû - 11:55 par David43

» Premier vol en FPV
Mar 5 Juil - 13:02 par CasRomMan

» Occasions à saisir
Jeu 30 Juin - 9:33 par CasRomMan

» Qui vole en 2016
Sam 28 Mai - 11:00 par CasRomMan


Passage QPDD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passage QPDD

Message par CasRomMan le Mer 28 Jan - 18:59

Voici un rapide résumé relatif au passage de la QPDD, vous trouverez néanmoins des informations plus complètes sur le site de la fédération.

www.ffam.asso.fr , dans votre espace licencié/contenu informatif/Les manifestations/QPDD


Exigence de détention d'un brevet pour le passage d'une QPDD

Le passage d'une QPDD Avion, Hélicoptère, Jet ou Planeur est conditionné depuis le 1er janvier 2013 par la détention préalable du brevet A passé en vol d'extérieur ou du brevet B passé en vol d'extérieur ou en vol intérieur correspondant au type d'aéromodèle correspondant à la QPDD revendiquée.

Cette exigence de brevet ne s'applique pas à une QPDD Montgolfière ou à une QPDD Multi-rotor dans la mesure où il n'existe pas de brevet pour ce type d'aéromodèle.

Elle ne remet pas non plus en cause les QPDD acquises avant le 1er janvier 2013 sans que le télépilote ne dispose d'un brevet.


Nouveauté :

Le comité directeur de la FFAM du 27 octobre 2014 a décidé que ceux qui avaient obtenu leur QPDD avant 2013 sans détenir un brevet se verront attribuer par équivalence le brevet A du type correspondant à la QPDD détenue dès que leur QPDD aura été renouvelée au moins une fois suite à participation à une présentation publique d'aéromodèles en extérieur ; ceci ne s'applique pas aux QPDD Multi-rotor et Montgolfière compte tenu du fait qu'il n'y a pas de brevet pour ce type d'aéromodèle. Compte tenu du délai nécessaire pour effectuer la modification informatique correspondante au  niveau de l'extranet des dirigeants et de l'espace des licenciés, l'attribution par équivalence du brevet A sera prise en compte (et donc mentionnée sur la licence) au plus tard le 1er janvier 2016 pour les QPDD renouvelées avant cette échéance. Cette disposition a été mise en place afin d’éviter à un licencié, qui perdrait la QPDD et qui n’aurait pas le brevet ad hoc, d’avoir à le passer avant de pouvoir se présenter à une nouvelle épreuve QPDD.



Récapitulatif relatif à l'exigence du brevet :

— QPDD Avion et QPDD Jet : brevet A vol radiocommandé Avion passé en vol d'extérieur (identifié BA-VRC A sur la licence) ou brevet B Avion (identifié BB-VRC B sur la licence).

Remarque :
Le brevet A vol radiocommandé Avion passé en vol intérieur (identifié BA-VRC AI sur la licence) n'est pas recevable pour passer la QPDD Avion ou Jet.


— QPDD Hélicoptère : brevet A vol radiocommandé Hélicoptère passé en vol d'extérieur (identifié BA-VRC H sur la licence) ou brevet B Hélicoptère (identifié BB-VRC H sur la licence).

Remarque :
Le brevet A vol radiocoammandé Hélicoptère passé en vol intérieur (identifié BA-VRC HI sur la licence) n'est pas recevable pour passer la QPDD Hélicoptère.


— QPDD Planeur : brevet A vol radiocommandé Planeur (identifié BA-VRC P sur la licence) ou brevet B Planeur (identifié BB-VRC P sur la licence).

— QPDD Multi-rotor et QPDD Montgolfière : pas d'exigence de brevet.


Le fait de posséder une QPDD de niveau 1 valide permet de passer une QPDD de niveau 2 du même type sans contrainte de détention d’un brevet.




Épreuves d'obtention de la QPDD

Le passage d'une QPDD doit être effectué avec un aéromodèle d'une masse de plus de 500 grammes correspondant au type et niveau de la QPDD visée.

Pour passer la QPDD, le candidat doit utiliser son propre aéromodèle et être en mesure de présenter aux examinateurs sa licence (sous forme dématérialisée ou plastifiée) sur laquelle est mentionné le brevet ad hoc détenu.

Si un candidat à une QPDD ne possède pas le brevet requis, il lui est possible, sous réserve d'avoir l’accord préalable du président de CRAM, de passer le jour de la séance de QPDD le brevet A ad hoc sous réserve que l'aéromodèle utilisé soit conforme aux exigences définies pour le brevet. L'épreuve de brevet A sera alors effectuée préalablement à l'épreuve de la QPDD de façon à ce que la QPDD ne soit passée que si le candidat a effectivement réussi son brevet A.




Il s'agit de s'assurer au cours de l'épreuve d'une maîtrise suffisante du candidat sur les aspects de sécurité tant au sol (notamment pendant la phase de préparation de l'aéromodèle avant vol) qu'en vol et après vol. Ceci inclut également le contrôle de la qualité de réalisation (construction, équipements radio, motorisation, ...) de l'aéromodèle appartenant et utilisé par le candidat. Les manœuvres à effectuer et les points de contrôle sont définis dans la fiche d’évaluation pour le type de QPDD considéré.

L'épreuve en vol a pour but de vérifier que le candidat est techniquement capable de faire évoluer son aéromodèle devant un public en respectant toutes les règles de sécurité.

L'épreuve en vol doit se dérouler en vol d'extérieur.

Pendant tout le vol, le candidat ne doit pas quitter l'emplacement qui lui est défini par les examinateurs. Les manœuvres à effectuer peuvent être annoncées au candidat par un aide. Les manœuvres doivent simplement être effectuées de façon correcte ; un manque de maîtrise implique la non délivrance de la QPDD. En cas de problème d'ordre technique (moteur qui cale, figure manquée, etc.), le candidat a droit à une nouvelle tentative. Par contre, si le candidat met en cause la sécurité avec son aéromodèle (survol d'une zone interdite par exemple), la QPDD lui est refusée et il ne pourra la repasser qu'à l'occasion d'une nouvelle séance de QPDD.

Le contrôle général, la préparation, la mise en route et les manœuvres effectuées au cours du vol sont évalués selon trois niveaux : pas de danger (a), danger potentiel (b) et dangereux (c). En ce qui concerne le niveau sonore, il sera apprécié selon deux niveaux : respect de la norme (a) et non respect de la norme (b). La QPDD sera délivrée selon le décompte du nombre de croix porté sur la fiche d’évaluation. et défini dans le tableau ci-après.


NON ADMIS


Un nouvel essai constitue le second vol de qualification effectué le même jour. En cas d’échec, il ne donnera pas lieu à un autre essai.


Afin de sensibiliser le candidat au respect de la hauteur sur les terrains, un altimètre fédéral pourra être placé dans son aéromodèle ; les examinateurs fixent avant le vol la hauteur maximale autorisée. La comparaison de la hauteur maximale enregistrée par l’altimètre au cours du vol à l’estimation de cette hauteur faite par le candidat permet de le sensibiliser, le cas échéant, au respect de la hauteur sur les terrains mais sans pour autant lui refuser la QPDD.

Fiche descriptive QPDD Avion




Fiche descriptive QPDD Hélicoptère


____________________________________________________________________________
avatar
CasRomMan
Admin

Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 45
Localisation : Saint Maurice en Gourgois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum